Agriculture et biodiversité

L’agriculture française continue de connaître une diminution dramatique du nombre de ses agriculteurs. Le Nord Pas de Calais n’échappe pas à ce phénomène. Les projections à 10 ans restent préoccupantes. Elles indiquent de nouveau la disparition de près de la moitié des exploitations agricoles.

Les conséquences de cette évolution sont: baisse de l’emploi agricole, transformation des parcelles agricoles, arrachage des haies, disparition des prairies humides …

L’intensification et la spécialisation des exploitations agricoles ont ainsi des impacts très forts sur la qualité de notre environnement, sur la biodiversité et sur les paysages.

Depuis sa création en 1985, le Centre régional de ressources génétiques a accumulé un savoir-faire et développé une ingénierie (reconnue au niveau national) en faveur des ressources génétiques domestiques de l’agriculture régionale, ceci dans une optique de gestion durable de ce patrimoine.

Ses activités mobilisent de nombreux acteurs locaux à travers toute la région
(arboriculteurs, éleveurs, maraîchers….)Par ailleurs, son investissement, avec les Parcs naturels régionaux, a été constant dans l’application régionale des mesures agri-environnementales (MAE).

Toutes ses initiatives trouvent de plus en plus d’échos au niveau des territoires de la Région engagés dans des démarches de projets…car ceux-ci sont de plus en plus sensibles aux questions d’identité locale et d’agriculture durable.

  • Animation d’un groupe de travail inter-Parcs sur l’agriculture durable
  • Participation avec les Parcs à l’identification de produits « Marque Parc »
  • Accompagnement d’une filière « jus de pommes de hautes tiges de l’Avesnois »
  • Accompagnement du Pays de la Lys Romane en faveur de la sauvegarde de l’activité cressicole …..