PNR Scarpe-Escaut

En 2 mots :

Le Parc naturel régional Scarpe-Escaut est le doyen des Parcs naturels régionaux. Les enjeux du Parc sont de maîtriser l’étalement urbain pour enrayer la banalisation de l’espace et préserver les ressources locales.

Pour accéder au site du PNR

Les équipements du PNR Scarpe-Escaut

Maison du Parc naturel régional Scarpe-Escaut

Le Luron

357, route Notre Dame d’Amour

59230 Saint-Amand-les-Eaux

03 27 19 19 70

contact@pnr-scarpe-escaut.fr

Les équipements d’animation du Parc Scarpe-Escaut :
  • La Maison de la forêt à Raismes
     Muséographie et accès au site minier et forestier de Sabatier
     03 27 25 28 85
  • Le Centre d’éducation à l’environnement d’Amaury à Hergnies
     Hébergement de groupe et programmes d’animation au bord d’un étang
    03 27 36 72 72

Description du PNR Scarpe Escaut

Le Parc naturel régional Scarpe-Escaut, premier PNR de France, créé en 1968, entre Lille et Valenciennes, se caractérise par un riche patrimoine naturel (prairies humides, 4 forêts domaniales, cours d’eau…).

Il recèle aussi des vestiges de l’exploitation minière, richesse reconnue au Patrimoine mondial de l’Unesco.

L’activité des anciennes abbayes dont celle de St-Amand-les-Eaux proche de la rivière la Scarpe, a façonné les paysages ruraux.

Ce Parc forme avec son homologue côté wallon (Belgique) le Parc naturel transfrontalier du Hainaut.

Les chiffres-clefs du PNR Scarpe-Escaut

0
Hectares
0
Habitants
0
Communes
Les chiffres-clefs du Parc naturel transfrontalier du Hainaut
0
Hectares
0
Habitants
0
Communes

Le parc en images

Les sites touristiques du parc

  • LES SECRETS DES FORÊTS PROFONDES : Dans ces forêts périurbaines, poumons verts des citadins, des aménagements et des équipements successifs ont été conçus pour soulager des sites devenus fragiles par l’excès de fréquentation.
  • AU-DELÀ DES FRONTIÈRES : Français et Belges travaillent ensemble pour faire découvrir les charmes de ce territoire rural transfrontalier. Une découverte des patrimoines : forêts, cours d’eau, zones humides, prairies, terrils, arbres remarquables…
  • L’ABBAYE NE FAIT PAS LE MOINE : Héritage de ce passé, de belles fermes appelées ici « censes » ponctuent encore aujourd’hui les paysages ruraux
  • AU FIL DE L’EAU : Cette diversité de milieux constitue des habitats propices au stationnement, voire à la nidification de nombreux oiseaux. Tourbières, marais, étangs, affaissements miniers, forêts, prairies, tous sont des milieux inféodés à l’eau, accueillant une faune et une flore abondantes;
  • DES PAYSAGES FAÇONNÉS PAR LA MINE : Les petites maisons de brique alignées se succèdent avec en toile de fond, les silhouettes de terrils et les étendues de sols noirs, témoins de l’activité minière.