5 communes engagées

Les cinq territoires, sélectionnés sur dossier de candidature, sont répartis dans les trois Parcs naturels régionaux. Ils constituent un échantillonnage caractéristique de la situation régionale, et sont destinés à travers l’opération RENOUER à devenir des sites de référence régionaux sur la question du renouvellement urbain et écologique des territoires ruraux et périurbains, tant sur la méthode d’élaboration du projet et les montages opérationnels  choisis par les collectivités que dans les choix architecturaux qui seront faits pour les réhabilitations des bâtiments. Les projets sont aujourd’hui  en cours.

Dans le PNR de l’Avesnois :

Anor et la verrerie blanche : Désenclaver un quartier

La verrerie blanche est la dernière friche industrielle d’Anor, une petite ville de 3 300 habitants. Coupé du centre-bourg par la voie ferrée, ce terrain d’une superficie de 3 hectares est occupé par un coron de 10 logements adossés à d’anciens ateliers. L’ensemble date du début du XXème siècle, et est représentatif d’une page d’histoire communale, chère aux habitants.

Outre la réhabilitation du coron, le projet propose des solutions pour connecter ce site au centre-bourg, tout en définissant sa nouvelle vocation urbaine avec le concours des habitants. Le bailleur « l’Avesnoise » participe aux cotés de la commune  à la définition du projet.

PNR : Tél : 03 27 77 51 60 / corinne.bury@parc-naturel-avesnois.com

Anor : Tél : 03 27 59 51 11 /  contact-mairie@anor.fr /  Page dédiée au projet : http://www.anor.fr/projets-verrerie-blanche.php

Dans le PNR Scarpe-Escaut :

Marchiennes et la place de l’Abbaye : Renouveler la ville et l’offre urbaine

Marchiennes est composée d’un riche patrimoine bâti, héritage lié à la présence d’une ancienne abbaye fondée au VIIème siècle. Les bâtiments de l’abbaye, les parcelles attenantes, ainsi que nombre de bâtiments patrimoniaux du centre historique sont aujourd’hui inoccupés.

L’objectif pour la municipalité est de profiter de ce potentiel foncier pour répondre aux besoins futurs de logements identifiés à l’échelle du SCOT, et aux besoins d’équipements exprimés par la population. La place de l’Abbaye qui incarne le cœur du centre-ville a fait l’objet d’une attention particulière  et des propositions de  nouvelles vocations des bâtiments qui l’entourent ont été formulées afin de  créer un espace public fédérateur.

Fresnes-sur-Escaut et le château des Douaniers : Affirmer un pôle de quartier avec les habitants

Situé dans le quartier du Trieu, le « château des Douaniers » est une maison de campagne bourgeoise du XVIIIème siècle. Pièce remarquable du patrimoine historique minier, inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis 1982, elle est néanmoins en fort mauvais état.

L’étude Renouer a permis d’identifier le rôle et les fonctions que peut incarner ce bâtiment dans le quartier du Trieu. Elle a  également fait des propositions d’aménagement pour désenclaver et revaloriser ce quartier. Portée par la volonté de l’équipe municipale, la concertation avec les habitants et leur participation est un élément clé du projet.

PNR : 03 27 19 19 70 / c.tesniere@pnr-scarpe-escaut.fr

Fresnes-sur-Escaut : 03 27 28 51 51 / mairie@fresnes-sur-escaut.fr

Marchiennes : 03 27 94 45 00 / secretariat@marchiennes.fr

Dans le PNR Caps et Marais d’Opale :

Guînes et le Moulin Boutoille : Regrouper des services à l’usage de l’intercommunalité

Situé à proximité du centre de Guînes, le moulin Boutoille, bâtiment du début du XXème siècle est resté en l’état depuis la fin de la production dans les années 1980. Les deux hectares du site et les 4000 m² disponibles dans les bâtiments, constituent une opportunité foncière pour la Communauté de Communes des Trois Pays.

L’objectif est de regrouper les bureaux  de la communauté de communauté de communes et plusieurs services communaux et intercommunaux à la population en un seul site qui incarnera la centralité intercommunale. Le projet Renouer a permis de  formuler programme adapté à la fois aux besoins exprimés et au cadre bâti posé par le site.

Ferques et la ferme « Bigot » : Révéler l’identité communale

Composé de pâtures, d’un local associatif et d’une grande ferme en pierres datée de 1854, le site retenu à Ferques comprend près de 1,6 hectare en plein centre du village. Les enjeux sont de réhabiliter la ferme dans le respect du bâtiment ancien et des normes thermiques actuelles. A priori consacré à accueillir des logements locatifs et  le futur centre de loisirs sans hébergement, le site devra conserver les caractéristiques paysagères et environnementales qui attestent de son identité rurale.

PNR : 03 21 87 90 90 / lmodeste@parc-opale.fr

Ferques : 03 21 10 23 70 / mairie.ferques@wanadoo.fr

Guînes : 03 21 85 53 70 / dgs@cc-trois-pays.fr