LA ROUGE FLAMANDE

Télécharger "le catalogue des taureaux Rouge Flamande 2017-2018"

Télécharger le flyer "la rouge flamande"

Description

La vache Rouge Flamande est dotée d’un pelage de couleur brun acajou ; généralement la robe du taureau est plus foncée.

La Rouge Flamande est une race laitière spécialisée qui a conservé toute sa rusticité.

Origine

La race bovine Rouge Flamande provient d’un rameau de bétail qui peuplait autrefois les côtes de l’Europe du Nord jusqu’à la Baltique. Elle aurait ainsi une origine commune avec les bovidés de Hollande, du Danemark d’Angeln et du Devon. La différence de climat, de type de sols auraient par la suite, différenciés les rameaux.

La race Rouge Flamande est sans doute le fleuron historique de l'élevage laitier régional. Les écrits les plus anciens qui nous sont parvenus rapportent l'existence de près d'un million d'animaux de la race (Lefour, 1857), d'un type extrêmement laitier répandu jusqu'au Bassin Parisien.

Les deux guerres mondiales sont une des causes de la chute brutale de la race dans la seconde moitié du XX ème siècle. Si bien qu'il fallut la mise en place, en 1977, d'un plan de sauvegarde pour enrayer la chute des effectifs.

Débouchés économiques

La Rouge Flamande produit un lait riche et de qualité adapté à la fabrication du fromage. Elle est à l’origine de plusieurs fromages régionaux : le fromage de Bergues originaire des Flandres et le Maroilles, seule AOC de la région, élaboré en Avesnois-Thiérache.

Quelques chiffres

900 vaches contrôlées
 70 élevages
 6600 kg/an de lait produit par vache

Situation actuelle

La race compte actuellement une population estimée à 3000 vaches réparties dans la moitié nord de la France, principalement dans la région Nord-Pas de Calais. L’objectif des éleveurs et du Centre régional de ressources génétiques est de développer des filières fromagères et d’expérimenter la rusticité des bœufs dans la gestion pastorale des milieux naturels

Voici deux liens pour consulter et télécharger le précieux manuscrit « Description des espèces bovine, ovine et porcine de la France » rédigé par Pierre-Aristide-Adolphe LEFOUR, Ingénieur du Ministère de l'Agriculture de Napoléon III, en 1857. Il s’agit du premier volume consacré à la race flamande ; il sera à notre connaissance le seul réalisé. Cet ouvrage constitue une mine d'informations exceptionnelle sur l'agriculture et l'élevage du Nord de la France, de Paris à la frontière Belge. Tous les domaines relatifs à la flamande et à l'élevage en général, y sont largement traités, alimentation, performances et effectifs de la race, productions fromagères et de viande, logements des animaux, aspects vétérinaires et études des coûts de revient des boeufs, vaches de réforme, veaux, etc.. Première initiation à la gestion technico-économique des exploitations, le LEFOUR demeure la principale oeuvre dédiée à la race et la plus complète.

http://www.mediatheque-lisieux.fr/fond-local-et-patrimonial/nos-curiosites/1061-les-belles-flamandes

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5661642t