Interview de Nicolas DOSEN

Extrait de la brochure ENRx "Les Parcs & Les relations Homme-Nature"

Interview de Nicolas DOSEN

La nature, c'est un milieu protecteur qui donne une âme à celui qui en profite et qui la respecte,définit Nicolas Dosen, maire de Saint-Hilaire-sur-Helpe, 887 habitants, au coeur du bocage avesnois.

- J'ai grandi ici, à l'orée du bois Pascal, où je jouais enfant. J'ai eu la chance plus tard, de pouvoir l'acheter. Cette enfance proche de la nature a construit ce que je suis aujourd'hui. Impliqué pour la préservation de la biodiversité,

Nicolas travaille en étroite collaboration avec le Parc naturel régional de l'Avesnois.

- Nous avons mené un Inventaire communal de la biodiversité (ICB). C'est le premier coup de téléphone de mon mandat ! Lors de la révision du Plan d’occupation des sols (POS), cette étude a permis de prendre de la hauteur sur la richesse naturelle qu'on a à notre porte et qui est invisible. Cet ICB a permis de lancer une réflexion sur un aménagement urbain.

Il souligne également la concertation, menée avec le PNR et la carrière Bocahut.

- Faire un trou dans le sol, c'est traumatisant pour la nature, mais il y a aussi la réalité économique et la volonté de concilier les hommes et la nature. Le Parc est un ciment, un rassembleur, qui peut faire discuter ensemble des gens opposés. Ils ont fléché les plantations, participé avec les jardiniers de l'entreprise à respecter des protocoles. Un grand projet a été aussi la déviation du ruisseau de la Cressonnière, où justement, je cueillais du cresson enfant ! Pouvoir se rejoindre sur un même point c'est extraordinaire. Je considère la nature comme un réceptacle d'âme. Si on ne la défend pas, on en subira de graves conséquences dans la conscience collective.