Interview de Jean-Claude DUPUIS

Extrait de la brochure ENRx "Les Parcs & Les relations Homme-Nature"

Il enseigne les Sciences et Vie de la Terre au lycée Ribot de Saint-Omer. Là où il fut lui-même élève.

 - Je vis à Elnes, près de coteaux calcaires. Ce sont un peu nos petites montagnes !

sourit cet amateur d’ULM et de grands espaces.

- J’aime prendre du recul sur nos sols, sur nos paysages, si différents

explique Jean-Claude Dupuis, qui passe pourtant des heures enfermé en classe !

- Mais justement, mon métier c’est de faire passer des messages aux jeunes. Dans les programmes officiels, la biodiversité s’enseigne dès la classe de seconde. C’est un sujet capital qui peut s’étudier dans un livre mais aussi sur le terrain. Pour moi, la sortie est incontournable, pour observer, sentir, comprendre.

Participer au programme « Biodiver’lycées » d’Espaces naturels régionaux sur le territoire du PNR des Caps et Marais d’Opale était donc une évidence,

- Beaucoup d’élèves ne connaissent pas la richesse de leur région. Ce programme nous aide vraiment pour les sensibiliser aux enjeux de la préservation de la biodiversité localement et agir, pas seulement regarder. Nous avons appréhendé ainsi plusieurs milieux : le marais, la forêt, la vallée de l’Aa, les coteaux calcaires.

Ses élèves ont participé par exemple à une opération de débroussaillage avec l’Association Les Blongios. Théo, Mathilde et Léa, 17 ans, ont été marqués par cette expérience.

- Nous sommes sortis l’année dernière à Affringues et à Ambleteuse, des endroits de nature où nous n’étions jamais allés. Nous avons appris énormément de choses sur notre environnement grâce à lui.

Objectif atteint monsieur le professeur...