Interview de Doriane LAPIERE

Extrait de la brochure ENRx "Les Parcs & Les relations Homme-Nature"

Avec 40 ans d’action associative derrière elle, Doriane Lapière est une active optimiste, venue au Parc naturel régional Oise- Pays de France par le biais de son association La Clairière des Sources, basée à Coye-la-Forêt. Son rôle en tant que correspondante Parc ?

- Le Parc nous met le pied à l’étrier sur des thématiques comme les gestes écocitoyens, la préservation des ressources afin de pouvoir les transmettre lors d’événements divers. À la maison du Parc, j’ai trouvé de l’écoute, des supports pédagogiques, des solutions. ça a été très important dans ma démarche de transmission et ça a nourri ma pratique de la nature.

Une pratique déjà fusionnelle et quotidienne à travers La Clairière des Sources, qui propose la création de jardins pédagogiques, des ateliers botaniques et autres formations à la permaculture, plantes médicinales, etc.

- Ici la forêt est omniprésente, j’habite dans une mer de feuilles, c’est une protectrice d’espèces ! Je suis fière d’être dans ce Parc, c’est une chance, un cadeau de la vie. Nous sommes un peu comme des enfants éloignés du cocon familial. On a besoin de se reconnecter, de retrouver un rapport symbiotique avec la nature. La nature n’a pas besoin de nous, nous, par contre, on a besoin d’elle... Agir ici et maintenant, c’est une urgence moins pour la nature que pour nous, c’est juste notre avenir en tant qu’êtres vivants.