Interview de Claude WATTELLIER

Extrait de la brochure ENRx "Les Parcs & Les relations Homme-Nature"

Mais aussi correspondant Parc, administrateur de l’ association de maintien de l’agriculture paysanne (AMAP) de Senlis, bénévole au jardin partagé d’Orry-la-Ville.

- J’ai envie de vous dire : je suis né, j’ai ouvert les yeux et j’étais dans la nature ! Mais jusqu’à ce que je prenne contact avec le Parc naturel Oise-Pays de France et le Conservatoire d’espaces naturels de Picardie, mes contacts avec la nature étaient surtout de l’ordre du ressenti.

C’est peut-être lors d’un week-end sur la découverte des landes en forêt d’Ermenonville que j’ai regardé autrement, la faune, la flore, les sites, les sols. Ce qui me passionne vraiment ce sont les équilibres... l’écologie politique, les relations entre les habitats, les énergies. L’urbanisation, les infrastructures, la main de l’homme causent des dégâts en rompant ces équilibres.

Curieux de comprendre et d’agir pour cet environnement qui l’entoure, Claude participe bénévolement à la gestion du site des landes du Parc Astérix qui fait l’objet d’une convention de gestion par le Conservatoire d’espaces naturels de Picardie et le PNR Oise-Pays de France. Correspondant Parc, il a suivi les formations du PNR sur les énergies renouvelables, l’éco-consommation et la prévention des déchets, le compostage et l’éco-jardinage.

Il dit “aiguillonner” seulement, mais il pique et aiguille un peu partout. Avec Espaces naturels régionaux (ENRx) et le Centre régional des ressources génétiques (CRRG), il participe à la création d’une grainothèque suite à l’organisation des Assises locales de l’alimentation dans le sud de l’Oise avec “Hungry for Rights.” Il vous parlera de Négawatt, Afterres 2050, Incroyables Comestibles... Une approche, oui, englobante de la nature !