Artichaut du marais audomarois

Historique

Le "Gros Vert de Laon" a été introduit par la société d’agriculture de Saint-Omer en 1856 dans le marais audomarois. Il s’y est très bien adaptée. Depuis cette date, il y est multiplié par œilletons c'est-à-dire en prélevant des plants du pied mère.

Description

Cet artichaut est assez rustique au froid. Sa pomme est éclatée mais non arrondie comme les variétés bretonnes. Elle est aussi plus tardive.
Ses écailles sont bien charnues et teintées de violet à la base.

Caractéristiques agronomiques

Il faut enlever les œilletons (rejeton du pied mère) vers mars-avril et les repiquer dans un sol frais et humifère à une distance d’au moins 80 cm.

Qualités nutritionnelles et gustatives

Saveur délicate.
C’est un artichaut très ouvert, il fane donc plus rapidement que les artichauts de variétés bretonnes.

Période de consommation

De juillet à octobre (jusqu’aux premières gelées).

Conservation

Dans un endroit frais et humide pendant 4-5 jours.

Disponibilité de la semence

Non mais, il n’est pas rare de trouver des plants sur les routes du Pas-de-Calais ou directement auprès des maraîchers ou jardiniers de Saint-Omer et des environs.