LE CARNEAU

Son histoire

L’existence de ce pigeon remonte à plusieurs centaines d’années. A la fin du XVIII ème siècle, il était élevé surtout dans les monastères et les fermes de 3 anciens diocèses : Arras, Cambrai et Tournai.
C’est en 1891, dans le journal « Chasse et Pêche » de Bruxelles, que parut la première description détaillée de cet oiseau.
S’agissant d’un pigeon franco-belge ce pigeon était défendu par deux clubs : un français et un belge.
Quatre points de détails différenciaient le standard du Carneau belge du standard du Carneau français. Après de nombreuses années de discussions stériles, les amateurs de pigeons sont enfin tombés d’accord en 2004. Il n’existe plus qu’un seul standard européen…Ouf !

Ses caractéristiques

Le Carneau mesure une quarantaine de centimètres et pèse jusqu’à 600 grammes.
Son plumage est abondant, de couleur rouge ou jaune, avec ou sans épaulettes blanches. Le contour de ses yeux est rouge et son iris jaune orangé.

Sa situation actuelle

Le Carneau est un pigeon très apprécié qui a de fervents et nombreux admirateurs tant en France qu’Outre Quiévrain