LE BOULANT LILLOIS

Historique

Le nom de « Boulant Lillois » fut cité pour la première fois en 1924 dans une revue avicole.
Il disparu du Nord à la fin du XIX ème siècle.
Il a pratiquement disparu depuis les deux dernières guerres, c’est seulement dans les années 1980 que fut relancé son élevage en France.
En effet, des éleveurs étrangers (Belges et Allemands) en possédaient quelques sujets que des amateurs nordistes ont multipliés.

Ses caractéristiques

Le Boulant Lillois est de taille moyenne d’une trentaine de centimètres.
Il a pour particularité de posséder une boule qui est de forme plus ovale que ronde, qui prend naissance sous le bec et se termine au sternum.
Son plumage est serré, collé au corps et de couleurs diverses. Le plus recherché est le tigré noir et blanc.

Sa situation actuelle

Le club compte actuellement 45 éleveurs tant français que belges. Il existe également un club en Allemagne. Ce pigeon bénéficie d’une situation favorable.