L’OIE DES FLANDRES

 

Son histoire

On peut qualifier l’oie des Flandres de race franco-belge, elle a été obtenue par l’amélioration de l’oie commune.
Au début du XXème, elle était élevée en toute liberté, c’est une oie marcheuse qui ne rentre que pour la mauvaise saison.

Ses caractéristiques

Il existe 2 variétés : la blanche et la bicolore (grise et blanche). Cette dernière est la plus répandue, elle pèse de 4 à 4,5 kg pour la femelle et de 5 à 6 kg pour le jar.
Les yeux doivent être le plus foncé possible et les pattes de couleur chaire foncée.

Sa situation actuelle

En 2005, l’oie flamande a intégré le club des volailles Coucou des Flandres et de Picardie.